L'Orgue de l'église Saint-Hermeland

L'Orgue de Saint-Hermeland

La remarquable église gothique Saint-Hermeland, classée monument historique, possède un orgue ancien et digne d'intérêt, placé sur une belle tribune à voussure.

D'où vient-il ?

Plaque du facteur d'orgue placé sous le clavier de l'orgue

L'orgue de l'église Saint-Hermeland de Bagneux est signé du facteur d’orgue Blondeau.
De ce dernier on ne sait rien ou presque, mais son travail est de belle facture.

C’est l’exemple d’un petit instrument à quatre jeux destiné à l’époque de sa construction, 1840, à une église de campagne.
Les archives nous apprennent qu’il y eut dans l’église à la Renaissance un autre petit orgue dont on a la description : de celui-ci il ne reste rien.

On se prend à rêver… Peut-être que lors du démontage prochain de la tribune, laquelle doit être consolidée, trouvera-t-on sous le plancher quelque relief de cet orgue antique.

Mais c’est de l’instrument actuel qu’il faut s’occuper !

Comment est-il ?

L’orgue comporte quatre jeux, dont l’un, la trompette, est "coupé" en deux tirants de registre basse et dessus.

Clavier de l'orgue de Saint-Hermeland

La très belle acoustique de cette église de campagne met bien en valeur sa sonorité. L’église fut édifiée aux XII-XIIIème siècles par le chapitre de Notre-Dame de Paris, dont Bagneux dépendait. Elle a les qualités acoustiques du pur gothique. Il est à noter que, dans l’orgue, deux emplacements sont prévus pour deux rangées de tuyaux ou jeux (sonorités) supplémentaires, mais que ceux-ci n’ont pas été installés.

Les potentiel musical de cet instrument est très intéressant, notamment en complétant ces quatre jeux par deux supplémentaires, dans un esprit cohérent en rapport avec l’esthétique musicale existante.

Et la musique ?

Que peut-on jouer sur cet orgue ? Y a-t-il du répertoire ?
On a souvent dans l’idée qu’un orgue doit d’être un grand instrument doté de plusieurs claviers, et que l’intérêt de l’instrument tient avant tout à ses dimensions.

Or, la qualité de la facture, la parfaite adéquation avec les dimensions et les possibilités acoustiques du lieu sont essentielles, la disposition dans l’édifice, en tribune ou posé au sol, comptent pour beaucoup et également la façon dont l’orgue est joué !
Un riche répertoire destiné à de petits instruments existe. Dans le cas de l’orgue Blondeau, la visée était semble-t-il avant tout d’accompagner les offices et de pouvoir aussi solenniser une sortie par exemple avec le son éclatant de la trompette.

Sur le répertoire possible, les esthétiques se déclinent de façons très diverses.
Il est possible de relever des types variés de musiques suivant l'époque et les pays qui les ont vus naître : France, Espagne et Portugal, Italie, Pays-Bas, Angleterre, Allemagne, elles ont toutes des caractéristiques qui les distinguent.

Fiche technique de l'orgue

Buffet

Le buffet est composé d'une grande armoire néo-gothique flanquée de deux consoles de style classique. Trois plates-faces.
Les tuyaux de façades sont agencés de la façon suivante : 5 + 11 + 5, dont 13 chanoines.

  • Largeur : 2,10 m
  • Profondeur : 1,18 m
  • Hauteur : 3,95 m
Vue gauche du buffet de l'orgue de Saint-Hermeland
Vue droite du buffet de l'orgue de Saint-Hermeland

Clavier et pédalier

Le clavier est composé de 54 notes, en fenêtres derrière l'orgue.
Pédale de 18 notes en tieasse (Ut1 à Fa2).

Clavier de l'orgue de Saint-Hermeland
Pédalier de l'orgue de Saint-Hermeland

Soufflerie

La soufflerie est composée d'un réservoire rectangulaire à plis compensés et compas en chêne, placé dans le soubassement (0,73 x 1,80 m), alimenté primitivement par deux pompes alternatives commandées par un levier placé à l'avant du buffet et toujours en place.
Un ventilateur électrique, placé à la même tribune et mal isolé, a remplacé à une date indéterminée la soufflerie manuelle.
De la table inférieure du réservoir part un portevent vertical en sapin (0,22 x 0,10 m), à l'avant du soubassement. Cette section comporte un trémolo, aujourd'hui débranché. Le portevent fait ensuite un coude et alimente la laye par son milieu, à l'arrière de l'orgue. Les postages sont en plomb.

Vue intérieure de la soufflerie de l'orgue de Saint-Hermeland
Vue extérieure de la soufflerie de l'orgue de Saint-Hermeland

Sommier

Il s'agit d'un superbe sommier en chêne dans toutes ses parties visibles, comportant 54 gravures avec un ravalement de 9 notes dans la Basse (1,71 x 0,70 m).
L'ensemble repose sur un belle charpente en chêne verni.
La laye est à l'arrière et ouvre un tampon unique, vissé. Soupapes en sapin avec esses, boursettes individuelles en peau avec osier et fils de traction à écrous de cuir.
Registres, faux-registres, chapes, faux-sommiers et pilotes en chêne de premier choix.
Ordre des chapes, à partir de l'avant :

  • Flûte harmonique
  • Prestant
  • Bourdon
  • Trompette

Les Basses de la Flûte harmonique et du Bourdon sont postées sur les côtés au moyen de pièces gravées et de ponts.

Vue du sommier de l'orgue de Saint-Hermeland

Transmission

La transmission est mécanique, à pilotes et balanciers en éventail. Abrégé en bois de 9 rouleaux pour le ravalement. Toute mécanique est d'une fraicheur exceptionnelle.
Tirage des jeux par tirants ronds, pilotes tournants octogonaux en hêtre, balanciers en fer.

Vue de la transmission au-dessus du clavier de l'orgue de Saint-Hermeland
Vue intérieure de la transmission de l'orgue de Saint-Hermeland
Vue intérieure de la transmission de l'orgue de Saint-Hermeland

Tuyauterie

La tuyauterie est de très belle facture. Tous les tuyaux à bouche sont coupés en ton. Etain 70% et etoffe 35-40%. Calottes à cheminées mobiles. Pieds fermés. Petites dents sur les biseaux. Le Bourdon est particulièrement beau. Quant à la trompette, les rigoles d'anches semblent plus récentes; les pavillons sont pliés ou déchirés

Vue de la tuyauterie de l'orgue de Saint-Hermeland

Composition

La composition est la suivante :

Bourdon 8
Flûte harmonique 8 (à partir de Fa3)
Prestant 4
Trompette 8 (Basse et Dessus - coupure entre Mi3 et Fa3)

Appel, renvoi Trompette par cuiller

Accoustique

L'accoustique est bonne et franche (4 à 5 secondes).

Nous avons joué deux autres morceaux pour vous montrer le rendu de l'accoustique de l'orgue au sein de l'église, en utilisant les différentes sonorités disponibles.

Un peu perdu ?

Vous ne comprenez pas tous les temes utilisés dans cette présentation de l'orgue de la paroisse Saint-Hermeland ?
C'est tout à fait normal si vous n'êtes pas du métier ou un amateur.
Pour vous expliquer l'ensembles termes clés, nous avons préparé un petit lexique complet sur les orgues.
Cliquez sur le lien ci-dessous pour le consulter.